Réseau social jogging running trail

Les Conseils coaching

Conseils techniques pour progresser

Article publié par
Jean-françois Paoli
Paoli Academy
2 articles publiés

Chaussures Saucony Triumph Iso 2

16 Mars 2016 par Jean-françois Paoli dans la catégorie Matériel


Chaussure emblématique de Saucony, la Triumph Iso 2 reprend les qualités de la première version à savoir le confort et tente de combler ses manques qui sont le rebond et la durée de vie avec sa technologie Everun.

1. Le design

A première vue, les chaussures attirent l'œil avec des couleurs vives et contrastées. Saucony n'hésite pas à jouer au peintre fou en mélangeant allègrement des couleurs chaudes et froides (orange et bleu) et joue également sur le registre des teintes flamboyantes et éblouissantes en usant du bleu électrique, de l’orange fluo et du vert perroquet. Le rendu est dans l'air du temps, impossible de passer inaperçu : marque de reconnaissance de Saucony.

Ses 310 grammes (en 45) en fait une chaussure physiquement dans la moyenne mais pas des plus légères. Nous avons un talon qui mesure 3.5 cm de haut pour 1 cm à la plante des pieds. Très grand dénivelé pour une chaussure de running : mais peut on courir en talon ? Les matières utilisées pour la confection de la chaussure (hors semelle) sont idéales. 70% de mesh (des "mailles" respirantes et légères permettant au pied d'évacuer sa sueur), un isolant sur le contour du pied au dessus de la semelle afin d'éviter la pénétration de l'eau et un renforcement en nylon au niveau des lacets afin d'éviter l'arrachement de ces derniers.

2. Test en running

Lorsque l'on enfile les Triumph Iso 2, on a véritablement l'impression d'être dans ses chaussons. La chaussure prend complètement la forme du pied sans l'effet de se sentir, ni serré ni oppressé. La seconde sensation est celle des appuis. La chaussure épouse tant la forme du pied qu'elle donne l'impression de se dilater à chaque appui. Cela est déstabilisant car j'ai eu l'impression de marcher sur des coussins en coton. Mais on s'habitue rapidement à cet effet qui est loin d'être désagréable. On ressent une réelle légèreté malgré un poids qui ne vas pas dans ce sens donc agréable surprise.

Me voila parti pour les premières foulées et la première impression est la bonne. La chaussure se dilate en enveloppant parfaitement la morphologie du pied, quand à l'attaque sur le sol, on garde cette même impression de dilatation de la chaussure qui s'adapte au terrain et on sent véritablement l'amorti de la semelle, doux et généreux. Le talon important n'apporte pas de gêne. Au contraire, il permet d'avancer le centre de gravité vers l'avant et donc garder une forme d'élan dans la course, une envie d'allonger la foulée.

Le running se déroule sans encombre au jardin d'acclimation de Paris où Saucony organise des entrainements gratuits et des tests de chaussures toute la semaine de février à mai 2016.

La sensation de course est idyllique... dès lors que la technique de course est impeccable, les appuis corrects et le terrain propre et lisse. En effet, la chaussure épousant parfaitement la forme du pied, le moindre défaut de l'appui est forcement répercuté par la chaussure. Donc si vous avez une blessure légère (tendinite, périostite...) vous ne pourrez pas rééduquer vos membres inférieurs avec cette chaussure. Il en est de même si vous avez des défaillances physiques (de type pieds plats, genou en varus ou valgus...) vous pourrez même voir vos défauts s'accentuer.

D'autre part la technique est également essentielle car cette "dilatation" de la chaussure aura pour effet de camoufler les mauvaises techniques de course (pose du talon en premier, pieds vers l'extérieur ...) mais la compensation se fera alors dans les lombaires instinctivement donc douleurs à prévoir.

Et pour finir, toujours cette qualité première qui est l'adaptation de la chaussure à l'environnement, aura une incidence négative si vous sortez des sentiers battus. Il faut éviter les sols chaotiques tels que la forêt, la montagne, la plage ... bref ce ne sont pas des chaussures de trail mais de course sur sol ferme et stable.

3. Conclusion

La Saucony Triumph Iso 2 est une chaussure haut de gamme. Elle sera cependant conseillée pour des runners qui ont des appuis stables, corrects et une technique de course sans compensations sur terrain stable.
Le rebond n'est pas au rendez vous. Ce qui est logique car avoir un amorti de qualité et un rebond efficace reste somme toute contradictoire (en tout cas pour l'instant...). Le talon procure malgré tout une envie d'allonger la foulée que je trouve agréable.
Nous regrettons son prix d'appel de 160€ qui est cependant justifié à la vue de la qualité de la chaussure et de sa durée théorique de vie.
Ce sont donc de très bonnes chaussures de running mais que je conseille aux aficionados du running.

Jean-françois PAOLI

Article vu 797 fois

Commentaires :

    Aurélien L
    Cette Saucony va peut être remplacer mes New Balance 1080 V5 (la V6 sortie en 2016 est plus lourde). Je suis déjà emballé par les KInvara 7, acheté il y a 2 mois, super shoes pour du fractionné. Peut importe le prix, quand on se sent bien dès l'enfilage, c'est bon signe. 1 ère impression favorable pour ces Triumph Iso 2.
      posté le 06 Août 2016

Retour Liste des Articles