Réseau social jogging running trail

Les Conseils coaching

Conseils techniques pour progresser

Article publié par
Benjamin Mercier
20 articles publiés

Étranges appellations (1).

22 Mars 2017 par Benjamin Mercier dans la catégorie Entrainement

Tout coureur qui s’entraîne seul – ce n’est plus mon cas – consulte régulièrement différents sites qui lui permettent de recueillir des conseils, des plans d’entraînement. Comme souvent, assez rapidement, la clarté fait part à des termes techniques que le néophyte ne saisit pas forcément. Dans cette série d’articles, je me propose d’en expliciter certains et de partager mon expérience de coureur pour les appréhender.

Pour commencer, les chiffres… Nous allons aujourd’hui la séance du 1/1 ou du 30/30. Il ne s’agit pas du nombre de kilomètres à courir, ni du nombre de participants. Dans cette séance, l’objectif est d’alterner des allures différentes de cours pendant une minute ou trente seconde. L’idée est de courir une minute ou trente seconde à allure rapide et de garder une minute ou trente seconde pour la récupération. Cette séance est extrêmement facile à mettre en place. Il suffit uniquement d’un chronomètre et il n’est pas nécessaire de se trouver sur un stade. En pleine nature, cet entrainement est réalisable sans points de repères particuliers (contrairement aux autres types de fractionnés courts où la distance joue un rôle déterminant).

Cependant, la réalisation de ce type de séance pose plusieurs difficultés

La question de l’allure peut être posée. De manière générale, l’objectif de la séance est d’améliorer la VMA : il est donc plus facile de la connaître. Généralement, je fais ce genre de séance à 90 % de ma VMA. Cela me permet d’éviter le surrégime tout en tenant l’allure.

Le nombre de séries est aussi difficile à déterminer. Les études sembleraient prouver que le travail n’est efficace qu’à partir de la sixième répétition de trente secondes.

Les bienfaits de ces séances sont aussi discutés. Pendant longtemps, sa facilité de réalisation, son caractère plus amusant ont été mis en avant. Cependant, il ne s’agit en rien d’une séance miracle. En réalité, la séance 30/30 – et son prolongement 1/1 – doivent être combinés à d’autres types d’entraînements pour progresser. C’est aussi la force et l’intérêt de la course à pied : pouvoir découvrir, élaborer des nouveaux types d’entraînement en fonction de sa propre progression.

Article vu 789 fois

Commentaires :

    Yann Sc
    Re,

    ma seule différence est que je fais ces séances (30/30 jusqu'à 1/1) à VMA (en début de plan) voire 105%VMA (si affuté)
    Le 90%, c'est l'allure que je mets sur des VMA longues (400m à 1000m) qui reste au-dessus de la vitesse de course.

    Une autre alternative si on n'a peur d'aller trop vite: 45/30 ou 1/30 (on rabote la recup!)

    A

    yann
      posté le 25 Mars 2017

Retour Liste des Articles